• Home
  • Comment savoir si je lui plais : les signes qui ne trompent pas !

Comment savoir si je lui plais : les signes qui ne trompent pas !

Il y a cet homme, qui occupe votre esprit, rend vos mains moites, vous coupe le souffle quand il sourit en coin et qui fait naître des tonnes de sensations de votre cœur jusqu’à vos jambes. Mais vous ne savez pas si vous lui plaisez, et vous aimeriez pouvoir déchiffrer les rares indices qu’il serait susceptible de laisser traîner pour savoir si ça vaut le coup de se déclarer ou du moins d’ouvrir les portes de la séduction sans finir en sexfriend.

Tandis que vous continuez à vous demander inlassablement « Comment savoir si je lui plais ? », nous en avons profité pour vous donner un coup de main pour décrypter votre Don Juan. Car s’ils n’ont pas le même fonctionnement que les femmes, ils n’en restent pas moins des êtres humains, alors il y a des signes qui ne trompent pas devant lesquels vous êtes peut-être passée sans y prêter suffisamment attention.

femme pensive

Décoder les sous-entendus

Si les femmes tiennent des propos lourds de sous-entendus pour tendre des perches aux hommes, ces derniers ont plutôt tendance à agir inconsciemment et à faire des sous-entendus sans le vouloir qui les trahissent dans leurs émotions et leurs sentiments. Que ce soient des mots ambigus ou des gestes équivoques, il y a plusieurs façons de reconnaître un homme qui vous porte un intérêt sincère.

Les mots ambigus

Pour commencer, un homme à qui vous plaisez s’ouvre et vous accorde sa confiance : s’il commence à vous raconter des faits personnels, à vous mettre seule dans la confidence, alors vous avez déjà gagné un point (ou alors vous êtes déjà dans la Friendzone mais rassurez-vous on peut en sortir). Il a aussi une certaine tendance à vous complimenter plus que de raison ; par exemple vos vêtements dont il se fiche habituellement, vos cheveux qui n’intéressent pas spécialement les hommes d’ordinaire, ou votre petit rire qu’il est le seul à notifier.

Bien entendu chacun est différent, mais les hommes ont tendance à être assez nonchalants dans leur attitude : les vêtements, le maquillage, les chaussures… Ce sont des détails futiles à leurs yeux, qui sont qui plus est typiquement féminins. Mais un homme qui fait attention à ces détails est un homme qui fait attention à vous.

Il en va de même sur les réseaux sociaux : parfois ce sont de tous petits riens que l’on pense insignifiants qui font la différence. Comparez le début de votre relation où il ne cherchait même pas à vous dire au revoir avec maintenant. S’il termine systématiquement par un « bisous », « je t’embrasse » ou un smiley révélateur, alors peut-être que vous lui plaisez !

homme faisant un baiser sur le front

Les gestes équivoques

Davantage nés pour agir que pour parler, les hommes révèlent leur véritable nature à travers leurs actions, et c’est de cette manière que naissent les gestes dits équivoques. Partez déjà du principe que les hommes ont un besoin de contact physique et que les neurones miroirs ont un rôle à jouer dans cette histoire. S’il a tendance à vous prendre la main, coller son genou au vôtre, poser sa main sur votre épaule, toucher vos cheveux… alors c’est qu’il y a un désir tactile.

Quant au rapport aux neurones, vous le verrez à son expression corporelle, aussi appelé langage du corps : s’il se tourne vers vous, s’il reproduit vos gestes ou encore ouvre ses pieds dans votre direction, alors c’est qu’il y a manifestation d’intérêt. En revanche, il y a des hommes timides qui s’imposent une distance de sécurité, donc à vous de tester un rapprochement léger pour voir sa réaction si c’est le cas afin que vous soyez rapidement fixée.

Ensuite, il n’a pas honte de vous avoir à ses côtés en toutes circonstances : c’est la preuve qu’il est à l’aise et qu’il se sent bien en votre compagnie. Et enfin, un point crucial : la jalousie. Beaucoup d’hommes sont jaloux et possessifs, mais tentent de se contenir selon les degrés de leur patience. Alors guettez sa réaction en le testant de temps en temps, par exemple en parlant d’un ami ou d’un collègue. En revanche ne jouez pas trop avec le feu car vous risqueriez de le perdre.

homme offrant des fleurs

Les invitations à se voir

L’homme à qui vous êtes susceptible de plaire a tendance à vous inviter pour tout et n’importe quoi ? Alors vous êtes sur la bonne voie. Ces messieurs se languissent rapidement des femmes qui font chavirer leur cœur, et trouveront souvent des prétextes bidons pour les inviter à sortir. Et plus la rencontre avec vous est récente et plus l’excuse est risible : besoin d’un goûteur pour ses cocktails, d’un coup de main sur un dossier, d’une référence pour quelque chose… Bref, s’il commence à vous proposer régulièrement de vous voir, c’est que vous lui plaisez sans aucun doute.

La fréquence des messages

Enfin, même si les hommes comme les femmes ont leur fierté (parfois mal placée) qui leur demande de ne pas se jeter sur leur téléphone dès qu’ils reçoivent un message, il s’avère qu’ils sont assez nuls dans ce domaine. Si chacun se retient de répondre immédiatement pour ne pas paraître désespéré, il y en a toujours un dans le lot qui craque. Alors si vous voyez que votre cible n’a pas l’air plus enclin que ça à vous répondre, c’est que vous n’êtes pas sa priorité.

Si toutefois il pense à vous souhaiter une bonne nuit tous les soirs avec un petit texto mignon et vous réveille en douceur le lendemain matin, c’est que vous n’avez pas quitté son esprit du coucher au lever. Mais ça peut se manifester de plusieurs manières, tant qu’il y a une certaine fréquence dans ses messages : prendre régulièrement de vos nouvelles, trouver encore une excuse bidon pour vous parler, vous envoyer un message de rappel si vous avez mis trop de temps à répondre…

couple révisant

Bref, il y a des tonnes de signes qui ne trompent pas lorsque vous plaisez à un homme, et vous avez désormais toutes les clés en main pour les décrypter. Néanmoins, ne le faites pas languir trop longtemps car il pourrait se lasser plus vite que vous, et ce n’est pas toujours à l’homme de faire le premier pas à notre époque.