• Home
  • Déclarer sa flamme : Comment s’y prendre pour avouer son amour ?

Déclarer sa flamme : Comment s’y prendre pour avouer son amour ?

Avouer ses sentiments demande une bonne dose de courage, tout simplement parce que c’est se jeter à l’eau. Si certaines personnes aiment bien l’idée de ne pas être formellement en couple, d’autres ont besoin de cette officialisation pour se sentir bien dans leur relation. C’est une étape importante qui peut être un peu maladroite mais qui part toujours d’un bon sentiment.

Parce qu’on sait que ça peut être difficile de déclarer sa flamme, on vous explique comment s’y prendre pour avouer son amour au meilleur moment et de la meilleure façon possible. Et en bonus on vous donne quelques conseils sur les déclarations à éviter voire à proscrire.

couple très amoureux

Pourquoi déclarer sa flamme et est-ce une bonne idée ?

Avant toute chose, il est important de se demander pourquoi on veut déclarer sa flamme. Pour, comme énoncé précédemment, officialiser sa relation ? Se décharger d’un poids ? Avoir la conscience plus tranquille ? Entendre que c’est réciproque ? Car il y a trois scénarios principaux à cela : soit la personne en face répond avec réciprocité, soit elle ignore votre déclaration, soit elle la refuse. Alors commencez par déterminer la raison de votre geste. Si en revanche vous en ressentez un besoin réel et que vous ne pouvez plus attendre, alors en effet il serait peut-être temps d’y songer.

Mais déclarer son amour c’est ouvrir son cœur, se dévoiler et donc se mettre à nu. On devient vulnérable et c’est pourquoi la réponse peut être merveilleuse comme destructrice. Essayez de ce fait de prendre un peu de recul avant de vous déclarer : est-ce la bonne personne ? Suis-je vraiment amoureux ? Est-ce trop tôt ? Quelle pourrait être sa réaction ? Mes sentiments sont-ils réels ? Est-ce que je ne confonds pas avec la dépendance affective ? Comment avouer mes sentiments de la meilleure manière possible ?

Cette introspection est nécessaire pour vous préparer à toutes les situations, en cas de refus par exemple ou si la personne trouve que ça va trop vite. Essayez d’anticiper toutes les réactions possibles et construisez votre scénario à partir de cela. D’autant plus que vous êtes le mieux placé pour connaître la personne qui vous accompagne : si elle est par exemple du genre romantique ou sauvage. Son caractère et sa personnalité ont un rôle important dans votre façon de faire !

coupel sous la tour eiffel

Quel est le meilleur moment pour déclarer sa flamme ?

La notion de timing est très importante, car elle a un impact direct sur la réponse du compagnon ciblé. Déjà, le timing détermine si c’est fait trop tôt ou au mauvais moment. Après une dispute par exemple ou avant un rendez-vous crucial risque de vous faire perdre des points. On sait pertinemment l’effet que ça fait de vouloir crier son amour sur tous les toits quand on est sûr de soi et qu’on a passé par exemple une semaine parfaite en sa compagnie. Mais ces quelques mots « Je t’aime », sont très forts car symboliques, alors la première fois ne doit pas être banale.

N’oubliez pas cependant que le meilleur moment est au feeling. Après un moment sexuel très sensuel, blottis dans les bras l’un de l’autre, pendant un repas en tête à tête ou dans une situation précise prévue par vos soins. Ne laissez pas l’euphorie vous emporter afin d’éviter de faire peur à votre partenaire. N’attendez pas en revanche que votre relation s’éternise avant de vous déclarer car vous risqueriez de faire retomber votre couple comme un soufflé, et peut-être que votre partenaire attendait déjà votre déclaration pendant longtemps.

Le bon moment est donc à guetter, à travers par exemples des indices disposés çà et là par votre conjoint ainsi que des gestes quotidiens. Des compliments, une attention toute particulière, un besoin urgent d’être avec vous, des petits mots d’amour… Certains signes ne trompent pas, donc c’est à vous de réunir toutes les informations nécessaires au bon déroulement de votre annonce. Alors certes maintenant vous connaissez le bon moment pour confesser votre amour, mais de quelle façon faut-il s’y prendre ?

couple dans un lit

Les différentes façons de déclarer sa flamme

Il existe plein de façons différentes de témoigner son amour. Et si pour certains c’est spontané, d’autres ont besoin d’une certaine préparation. Pour une poignée d’hommes et de femmes, la déclaration d’amour parfaite est très romantique, mais elle en ferait fuir d’autres qui préfèrent par exemple les actes aux mots. Alors comment sublimer « Je t’aime », de manière à ce que ce ne soit ni fade ni pompeux ? Voyons ensemble les différentes façons d’avouer son amour.

Le genre romantique

Le grand classique c’est le romantisme. Dîner aux chandelles, roses rouges, smoking et musique jazzy, tout est bon pour impressionner l’élu de son cœur et faire les choses en grand. En revanche attention de ne pas faire votre annonce en grande pompe si votre moitié est du genre timide ou discret. Il faut que votre déclaration corresponde à l’autre ou en tous cas à votre union donc assurez-vous que votre partenaire adorera ce que vous lui avez préparé.

Mais n’oubliez pas qu’il ne s’agit pas d’une demande en mariage alors restez léger dans votre façon de faire. Pour cela, optez plutôt pour un bon petit repas à la maison ou un week-end en amoureux dans un cadre idéal. Vous pouvez aussi préparer un discours mais si vous en faites trop pour risquez d’effrayer votre partenaire ou de rendre la situation ridicule. A vous de voir si un petit texte préparé ou spontané peut faire la différence !

Amour à offrir

Le genre spontané

La spontanéité a du bon car elle est purement sincère. Rien n’est prévu : ni le lieu, ni le moment, ni la présentation. Cela peut arriver pendant une balade comme après un acte sexuel. Il arrive d’ailleurs assez souvent que des personnes déclarent leur amour après avoir joui, sans grande intention mais seulement pris dans le feu de l’action. Cela peut être aussi pendant un moment que, inconsciemment, on juge agréable ou opportun, comme par exemple allongés dans le canapé pendant une soirée cinéma.

Vous l’aurez compris, la déclaration d’amour spontanée provient de l’inconscient : on se dévoile sans le vouloir, parce que l’instant est beau ou intense et qu’on sent que c’est le meilleur moment pour le dire. Parfois c’est une question de feeling, et parfois c’est parce que les mots nous échappent. Dans un cas comme dans l’autre, rien n’était préparé et ces mots d’amour peuvent être encore mieux reçus que s’ils avaient été préparés. En revanche il se peut que, si la confession nous échappe, le timing ne soit pas le meilleur ; par exemple quand il est trop tôt pour avouer ses sentiments.

Le genre quotidien

Si certains croient au pouvoir des mots, d’autres les trouvent superflus et ne croient qu’en les actes. Parce que ça peut être facile de dire « Je t’aime » sans le prouver, ou au contraire trop dur de prononcer ces mots, alors pourquoi ne pas trouver un compromis en prouvant son amour au quotidien par des attentions ou des gestes tendres ? Beaucoup de couples n’ont pas besoin d’une preuve verbale pour s’aimer, car l’amour est au-delà des mots quand ceux-ci ne sont pas assez forts.

homme qui déclare sa flamme avce des fleurs

S’occuper de votre partenaire quand il est malade, rester à son chevet, être là dans les moments douloureux, apporter le petit-déjeuner au lit, l’inviter au restaurant, lui offrir des cadeaux, lui donner un petit surnom affectueux, un bain chaud, quelques lettres, de bons petits plats… Bref, prouver son amour au quotidien sans avoir recours aux mots est d’une facilité déconcertante car lorsqu’on aime rien n’est forcé. Ce sont des attentions naturelles que l’on effectue dans le but de faire plaisir sans chercher un retour ou une approbation. L’amour est fait de tous petits riens.

Le genre poète

Si vous vous sentez l’âme d’un poète et que vous êtes à l’aise avec les mots, alors pourquoi pas dévoiler votre plus belle plume pour rédiger une lettre d’amour ? Pour certains c’est too much, et pour d’autres c’est une preuve irréfutable. Car le poème est directement inspiré de ce que vous ressentez ; il est le reflet même de votre amour.

Il est aisé de balancer des « Je t’aime », mais ces mots sont-ils suffisamment forts ? Pas autant qu’un poème en tous cas, qui lui restera unique et vivra à travers les âges. C’est une manière un peu idyllique et fantasmée de rendre votre amour éternel ou presque tant que les mots resteront couchés sur le papier. Car si les mots s’envolent, les écrits restent et votre témoignage affectif pourra certainement toucher votre moitié au plus profond de son âme. Attention toutefois à ne pas en faire des tonnes, comme toujours, pour éviter un terrible râteau.

poème d'amour

Les déclarations à éviter

Comme si ce n’était pas suffisamment de devoir faire attention au timing et à chaque détail, il y a en plus des déclarations à éviter ! Car non, l’amour ne se prend pas à la légère et demande quelques règles élémentaires pour réussir au mieux. C’est une question de bon sens, mais voyons quand même tout ça de plus près :

  • Le too much : Vous avez réservé limousine, costard, champagne, bouquet et restaurant gastronomique ? N’avez-vous pas l’impression que tout ça est à garder pour une demande en mariage ? Avouer ses sentiments ne demande pas de cérémonie, seulement d’un petit moment.
  • Par texto : Il n’y a rien de pire que de dire « Je t’aime » pour la première fois par SMS. Cela veut dire que vous réduisez vos sentiments et votre vision du couple à un simple smiley. Vous n’êtes plus au collège, alors troquez les messages par une lettre si vous êtes trop timide !
  • L’impersonnel : Certains vont même jusqu’à chercher des déclarations toutes prêtes sur internet pour ne pas se fouler. En plus d’être grossier et de n’avoir aucune considération pour leur partenaire, c’est la preuve que leur amour ne vaut pas un clou. Employez vos propres mots pour être convaincant.
  • L’agressif : Ca arrive, qu’une telle annonce arrive trop tôt, au mauvais moment ou encore par surprise et que la réponse ne soit pas celle escomptée. Vous avez le droit d’être déçu et/ou triste, mais il est interdit d’être agressif face au refus qui pourrait ne pas être définitif !